Connaissez-vous les 3 sons de la cymbale ?

 

On a tendance a toujours se focaliser sur les éléments indispensables qui composent la batterie : la caisse-claire, la grosse-caisse, les toms…

Mais on oublie les cymbales, pourtant très utiles. C’est un élément très mélodique quand on sait s’en servir.

La cymbale permet de rendre la musique plus vivante; de mettre des pêches pour stimuler le rythme, d’accentuer le premier temps.

Connaissez-vous réellement toutes les possibilités qu’offre la cymbale ?

Dans ce court article, je vais vous présenter les 3 sons et mouvements différents que vous pouvez faire pour varier votre jeu :

1) Le corps :

 

C’est sans doute l’endroit le plus frappé sur la ride. Il est utilisé pour tenir la pulse comme le charley. Vous devez donner des coups avec l’olive de la baguette. Ça donne un côté plus mélodique, un son long et doux.

2) Le dôme :

 

Utilisé pour les rythmes dansants tels que les rythmes afro-cubains. Il produit un son très aiguë, court et précis. Il sert pour accentuer certaines notes. Vous pouvez coupler ce son sur la ride avec celui précédent pour faire une mélodie assez impressionnante.

3) La tranche :

 

En général frappée sur les crashs, le son produit est lourd et puissant. On utilise cette option pour marquer les premiers temps d’une mesure ou pour signaler la fin d’un cycle. Ça vous permet à la fois de vous repérer dans la musique et de donner du punch pour ne pas s’endormir. Couplé avec un coup de grosse-caisse, le son a vraiment de la gueule.

Cependant, il faut faire attention à ne pas aller dans l’excès au risque de dénaturer complètement la chanson. A utiliser donc avec parcimonie.

Si vous débutez en batterie, il est tout a fait normal de ne pas encore maîtriser les 3 sons parfaitement.

A savoir que le dôme et la tranche d’une cymbale doit être frappé avec le col de la baguette (entre le bout et le milieu de la baguette).

Vous devez vous habituer à choisir quel type de son vous voulez produire :

  • un son gras => frappe sur la tranche.
  • un son vif et fort => frappe sur le dôme.
  • un son rapide et léger => frappe sur le corps.

 

Plus vous saurez précisément ce que vous voulez plus votre son sera cohérent et beau.

Pour ça, vous allez devoir passer du temps sur chacune des cymbales que vous possédez. Vous devez vous amuser à écouter quel son sonne plus fort que l’autre, quel est le meilleur son pour ce rythme, le plus agréable, etc…

Utilisez-vous déjà ces 3 sons ?

Lequel préférez-vous ?

Avez-vous des difficultés pour changer rapidement de son ?

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie de progresser à la batterie ?
Recevez vos 8 PDF immédiatement
* votre email ne sera jamais vendu ni cédé
Overlay Image
Envie de progresser à la batterie ?
Recevez vos 8 PDF immédiatement
* votre email ne sera jamais vendu ni cédé
Overlay Image