4 différences à retenir entre salle de répét et salle de concert

C’est cool les concerts mais si vous ne vous y êtes pas préparé ça peut vite devenir une catastrophe. Il y a des choses à savoir pour pouvoir faire un bon concert. Si vous avez l’habitude de jouer dans une salle de répét vous ne les connaissez certainement pas.

Je vais vous faire un récap pour que vous ayez tous les éléments en votre possession pour faire un bon concert, les voici :

  • L’espace
  • Le son
  • Les lumières
  • Le stress

1)      L’espace :

 

Souvent plus petit dans une salle de répét, vous vous retrouvez en face des autres musiciens et vous pouvez communiquer facilement. L’inconvénient ça peut être justement le manque de place pour bien positionner votre batterie.

Je me rappelle il y a 1 an je m’entraînais avec mon groupe dans une petite salle, la batterie était coincée entre le radiateur et la fenêtre, le charley n’était pas bien positionner pour moi et je ne me sentais pas parfaitement à l’aise. Je ne pouvais pas faire autrement donc il a fallu que je m’adapte.

Dans ces cas là vous devez essayer de vous adapter à la situation, ça vous servira peut-être plus tard dans des conditions extrêmes.

Le seul avantage des salles de concert c’est que vous aurez de la place pour vous déplacer, je parle pour les autres musiciens surtout 😉

Ça fait partie de l’expérience scénique et ça rend le concert plus immersif.

En tant que musicien vous devriez savoir que jouer en groupe demande de suivre les autres, de les regarder et de communiquer avec eux. Vous devez donc en tant que batteur être capable de jouer et de regarder vos musiciens à droite puis à gauche pour être ensemble dans le musique. Si le terrain de jeu est trop grand ça peut vite devenir compliqué si votre guitariste aime se balader :p

Plus vous aurez d’espace plus vous devrez être attentif aux autres musiciens.

 

Une autre caractéristique qui change aussi beaucoup c’est le son perçu :

2)      Le son :

 

Il sera davantage direct et perceptible dans une petite salle que dans une salle de concert. En effet les petites salles ont l’avantage de renvoyer le son instantanément à vos oreilles. Le son perçu sera donc immédiat et presque identique que le son créé, c’est comme si vous écoutiez la musique avec un casque. Les sons des autres instruments arriveront au même moment et avec une même intensité. Vous pourrez donc vous entendre VOUS et les autres tout aussi bien.

Mais dans une salle de concert tout est différent, le son est en général capté par des micros et retransmis au public via de grosses enceintes. Le son émis ne vous arrive donc pas directement car généralement situé en face du public. Vous pensez peut-être que vous n’en avez pas besoin car la batterie ça pèse 😉 ok mais ça m’étonnerait que ce soit le cas pour les autres instruments et autant vous dire que les sons de guitare sans micro c’est pas super super fort.

Il vous faudra certainement une aide pour entendre quelque chose, surtout derrière votre batterie qui envoie du lourd. C’est pour ça qu’on a inventé les retours, ce sont des enceintes situés plus ou moins en face de chaque musicien sur la scène pour lui permettre justement d’entendre la musique et de ne pas être complètement à côté du tempo.

Je peux vous assurer que ça fait un choc quand on pas l’habitude de jouer en concert. Parfois ça peut même devenir dramatique si on se perd et qu’on n’arrive pas à reprendre le bon tempo, comme ici où je me vautre complètement en concert et vais plus vite que la musique. A ne pas reproduire :p

Il faut être très attentif sur scène et surtout régler les retours avant le concert pour ne pas avoir de mauvaises surprises le moment venu.

Pendant un concert tous les sens sont en éveils, comme en répét d’ailleurs 😉

 

On vient de parler de l’ouïe maintenant on va parler du visuel :

3)      Les lumières :

 

En salle de répét c’est très simple vous aurez toujours une lumière continue et stable (sauf si vous êtes dans une cave) vous n’aurez donc pas trop de souci à ce niveau-là. Par contre sur scène c’est différent et le spectacle visuel est tout aussi important que le son. De temps en temps vous aurez des lumières colorées pour rendre le concert un peu plus animé pour le public et pour vous aussi 😉

Parfois vous aurez des lumières normales et c’est ce que je vous souhaite et parfois vous aurez des lumières un peu plus folkloriques avec plusieurs couleurs. Ce peut être quelque chose de très perturbant surtout si vous lisez une partition (c’est pourquoi il faut arrêter de lire les partitions). Les lumières peuvent vous empêcher d’y voir clair et en une demi-seconde vous pouvez vous perdre à tout jamais.

Je me rappelle d’un concert que je jouais avec mon orchestre il y a environ 5 ans, j’étais tranquillement assis entrain de suivre ma partition quand d’un coup la lumière perdait en intensité jusqu’à y voir très peu. J’étais en galère et je vous assure qu’à cette époque j’aurais aimé avoir appris ma partition par cœur, ou tout du moins ne plus en avoir besoin.

Une baisse d’intensité lumineuse ou au contraire une forte luminosité d’un coup peuvent vous éblouir pendant un instant et vous déstabiliser. Les changements de couleurs ou encore les flashs peuvent aussi vous perturber. Ça n’arrive heureusement pas tous le temps mais quand ça arrive c’est pas cool.

Je tiens à vous dire ça car si vous faites des concerts vous devez vous préparer au pire.

 

Maintenant nous arrivons au point crucial que rencontre tous les artistes :

4)      Le stress :

 

On dit qu’il existe un bon stress et un mauvais stress, vous croyez à ça vous ?

Quoi qu’il en soit quand un artiste monte sur scène il subit du stress, plus ou moins élevé selon son expérience et sa personnalité. Et ce stress peut soit vous pousser à vous dépasser soit au contraire vous paralyser.

En salle de répét vous connaissez les gens avec qui vous jouez, vous n’avez donc aucune raison d’avoir peur, ça c’est cool.

Mais parfois je pense qu’il faut savoir prendre des risques et se confronter à la peur. C’est comme ça que vous progresserez et de toute façon y a bien un moment où il faut se jeter à l’eau non ?

Les gens dans le noir, le son et les lumières, tout ça participe à l’ambiance du concert et aussi à la création du stress. En fait le stress vient de là, toutes ces choses qui ne sont pas habituels pour vous vous intimident et c’est normal.

Pour diminuer pour ne pas dire stopper le stress (car c’est impossible, même les plus grands artistes en ont toujours un peu), vous devez vous dire « ok j’ai pas l’habitude, je stresse mais je vais faire de mon mieux et j’en ressortirai meilleur ».

 

Le stress peut être terrible si vous ne le maîtrisez pas, il peut vous freiner et vous empêcher de réaliser vos rêves.

Je n’ai qu’une seule chose à rajouter : domptez-le !

 

Qu’est ce qui vous ferez le plus peur si demain vous montiez sur scène ?

Si vous êtes déjà monté sur scène, qu’est ce qui est le plus difficile à gérer pour vous?

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *