Différence entre batteur de scène/studio/clinicien/pédagogue

 

Être musicien c’est jouer d’un instrument en groupe, en orchestre, en solo.

Et il y a plein de spécialité dans ce métier-là.

C’est comme le médecin qui soigne les gens.

Il y a plein de spécialité différente : pédiatre, chirurgien, psychiatre…

Quand on est batteur on peut être soit batteur de scène, studio, clinicien ou pédagogue…

 

Batteur de scène :

C’est quand on joue des concerts devant des milliers de personnes (ou quelques dizaines ☹)

C’est quand on fait des festivals avec plein de monde et une multitude d’artistes, comme Rock en Seine ou le Hellfest.

C’est quand on anime des soirées dans les bars ou pour des amis.

Le batteur de scène peut soit jouer avec un groupe qu’il a fondé ou qu’il a rejoint soit jouer pour un artiste soit jouer dans un ensemble (orchestre harmonique, symphonique, big band…)

Les trois options sont toutes aussi enrichissantes mais différentes.

Le jeu en groupe est souvent plus flexible et familial surtout si les membres se connaissent bien, et qu’ils étaient par exemple amis d’enfance.

C’est le cas pour le groupe ACDC avec les frères Young (Angus à la guitare et …)

Jouer pour un artiste demande plus d’exigence car il faut respecter les parties de batterie préétablies et les relations sont plus professionnelles bien qu’elles puissent conduire à des amitiés fortes.

Le jeu dans les orchestres demande de la rigueur car on doit respecter le chef d’orchestre. On est le pilier des autres musiciens. On doit avoir un tempo stable et précis au risque de faire déstabiliser les autres musiciens :/

 

Batteur studio :

C’est quand on passe son temps à enregistrer les parties de batterie dans les studios.

C’est quand on passe des heures à répéter une musique tout seul pour qu’elle ressorte à la perfection.

C’est quand on règle minutieusement la position de chaque tom pour que les déplacements soient simples et rapides.

C’est quand on fait attention à chaque frappe pour qu’elles correspondent exactement à l’esprit du morceau.

Les groupes font appel à un batteur studio pour enregistrer leurs parties de batterie.

Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas de batteur mais tout simplement que l’enregistrement d’un morceau exige d’être parfaitement en accord avec le clic.

Le batteur du groupe est certainement bon sur scène mais jouer devant un public peut comporter quelques erreurs.

Cela n’exige pas autant de rigueur que l’enregistrement d’un morceau.

C’est pour ces raisons qu’être un batteur studio demande beaucoup de travail technique pour être capable de jouer n’importe quel plan de batterie indiqué par le groupe.

Après il y a encore des sous-catégories selon le style de préférence : par exemple batteur studio métal, batteur studio jazz, etc…

Cela demande aussi beaucoup de musicalité et de capacité d’adaptation car il faut être en mesure de s’imprégner de l’esprit du groupe et des couleurs du morceau.

 

Batteur clinicien :

C’est un batteur qui fait des sortes de concerts privés avec des questions-réponses.

C’est un très bon batteur qui est souvent reconnus pour une spécialité.

Par exemple les derniers clinics auxquels j’ai assisté (alias masterclass) :

  • Raphaël Chassin => rythmes New Orleans
  • Camille Bigeault => maitrise des ostinatos et polyrythmies

 

Batteur pédagogue :

C’est quand on donne des cours de batterie.

Pas besoin d’avoir 20 ans de batterie derrière soi, d’avoir eu une carrière de 10 ans et d’avoir fait une tournée internationale pour enseigner !

Il suffit d’être meilleur que ses élèves.

Au bout de 3 ans on a acquis les bases qui nous permettent de se débrouiller à la batterie et donc on peut transmettre ce savoir 😊

On fait ce métier pour le contact humain, le partage et la progression.

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.